La_ban.jpg

Agenda

Aucun événement

Membres



l’Instance Bassin EFE
Imprimer Envoyer

La mise en place des Instances Bassins E.F.E. (dénommée ci-après IBEFE) repose sur un accord de coopération signé le 20 mars 2014 entre la Région wallonne, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la COCOF. Cet accord est entré en vigueur le 22 novembre 2014 et a donné lieu à trois décrets.

Il existe 10 IBEFE : 9 en Wallonie et 1 à Bruxelles. Chaque bassin correspond à une zone géographie délimitée mais il est également un dispositif institutionnel.

En Wallonie, le CSEF présent dans chaque zone devient l’Instance Bassin EFE.

A Verviers, le bassin reprend les 20 communes francophones de l’arrondissement.

Rôles et missions

L’IBEFE a un rôle local d’interface et de concertation d’une part, et d’appui au pilotage de l’enseignement qualifiant et de la formation professionnelle d’autre part.

Ce pilotage de l’enseignement qualifiant et de la formation professionnelle est exercé par les institutions dans le respect des prérogatives.

Par appui au pilotage, on entend un appui aux décisions politiques et aux décisions des opérateurs, comme d’une série d’instances intermédiaires.

Les opérateurs concernées sont l’enseignement technique et professionnel (ordinaire, spécialisé, de plein exercice et en alternance), la promotion sociale, l’IFAPME, le FOREM et les CISP.

L’IBEFE a 7 missions :

  • ü      Maintenir le dialogue et la concertation
  • ü      Recueillir, synthétiser, croiser des analyses, des études, des travaux existants, et réaliser un rapport analytique et prospectif selon une méthodologie commune (APPUI ANALYTIQUE)
  • ü       Etablir une liste des thématiques communes et la diffuser
  • ü      Transmettre des informations, rendre des avis, formuler des orientations (APPUI PROGRAMMATIQUE)
  • ü      Développer des pôles de synergies (APPUI OPERATIONNEL)
  • ü      Intégrer le fonctionnement des chambres existantes
  • ü  …et des chambres à venir

Les thématiques communes se définissent par un rapport à une filière professionnelle ou un métier. Il s’agit d’un ensemble d’orientation visant à favoriser le développement de l’offre de formation professionnelle ou d’enseignement qualifiant. Ces orientations préciseront les besoins en termes d’offre d’enseignement qualifiant et de formation, d’infrastructures, d’équipements, de places de stage ou d’alternance,… en mentionnant si nécessaire une localisation.

L’appui programmatique est une aide à l’orientation et à l’adaptation des nouvelles offres aux besoins socio-économiques du bassin. Les thématiques communes vont servir aux opérateurs pour analyser les programmations de nouvelles offres et pour justifier/motiver la création d’offres non reprises dans cette liste de thématiques communes.

Dans quel cas ?

L’ouverture d’option de l’enseignement secondaire qualifiant, l’ouverture de formations qualifiantes au Forem et ses partenaires, l’ouverture de formations qualifiantes à l’IFAPME, et l’ouverture de sections de l’enseignement secondaire par un établissement d’enseignement de promotion sociale.

L’appui opérationnel vise l’émergence de projets. L’IBEFE peut mettre en place un ou des pôle(s) de synergie. Celui-ci est obligatoirement constitué autour d’un secteur, d’un métier ou d’une filière professionnelle, voire inter pôles ou interbassins sur une thématique transversale. Il favorisera l’émergence de projets concrets en synergie avec les acteurs concernés. Il aura une durée de vie de trois ans renouvelable après évaluation de l’Instance.

Le public visé par les projets se compose des élèves, à partir du 2ème degré de l’enseignement secondaire, des apprenants IFAPME, des étudiants de l’enseignement supérieur, de la promotion sociale et des demandeurs d’emploi.

Les projets viseront le développement d’actions de type innovant, additionnel, émergeant. Ils favoriseront les synergies et la construction de filières.

Composition

L’IBEFE se compose d’un Président et de 3 groupes de 8 membres :

  • ü    8 partenaires sociaux
  • ü     8 représentants des opérateurs de formation, d’insertion et d’emploi (4 Forem, 2 CISP, 2 IFAPME)
  • ü     8 représentants de l’enseignement (2 AGERS, 4 enseignement technique et professionnel, 2 enseignement de promotion sociale)

Ces membres sont nommés pour une période de trois ans renouvelable par arrêté du Gouvernement wallon.

Des invités avec voix consultative participent aux séances (MIREV, CPAS, Alpha, AWIPH, Centres PMS, enseignement spécialisé).

L’IBEFE désigne un vice-Président dans chaque groupe. Le Président, les 3 vice-Présidents ainsi que les Présidents des chambres (ou les premiers vice-Présidents) constituent le Bureau.

Une assemblée des IBEFE est également prévue pour assurer la cohérence des travaux entre les 10 IBEFE. Elle s’organise conjointement par le CESW et son homologue bruxellois. Les 10 Présidents des IBEFE y siègent ainsi que 4 partenaires sociaux (2 bruxellois, 2 wallons) ainsi qu’un représentant de chaque Ministre.

 

 
Plus d'articles...
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 2